Trouver une appellation

bourgogne vigne

Grands crus, premier crus et village

Les grands crus, s’il en existe, précèdent, dans les chapitres suivants, les premiers crus. Est souvent annexée une liste des propriétaires, très souvent incomplète puisque certains propriétaires  ne vinifient pas eux-mêmes le produit final. J’ai tenté autant que possible de ventiler les Échezeaux en autant de lieux-dits individualisés que possible, et pour le charmes-chambertin eux-mêmes, ou en mazoyères-chambertin.

Les premiers crus sont également décrits un par un, à l’exception de quelques-uns dans la Côte chalonnaisse qui ne figurent jamais sur aucune étiquette sous leur nom propre. Les lieux-dits les plus connus des appellations communales sont aussi commentés, à partir du moment où l’on peut trouver sur le marché plus d’une étiquette revendiquant leur nom.

Les appellations bourguignonnes

On voit parfois certains ouvrages avancer le chiffre de 500 appellations pour la Côte-d’Or. Cela correspond parfois au ressenti sur le terrain, mais dans les faits, il n’existe que 100 appellations pour toute la Bourgogne, ce qui fait tout de même de cette région la plus richement dotée en la matière dans le paysage viticole français. La confusion vient peut-être de l’existence de plusieurs centaines de premiers crus, qui, réglementairement parlant, ne sont pas des appellations, mais des lieux-dits classés au sein de l’ensemble des appellations communales. Avouons que patauge aussi allègrement ces subtilités réglementaires que dans les notions de sol et de sous-sol quand il s’agit de définir le terroir.